Green Deal : le e-commerce écolo ?

De nos jours, le monde est en déclin. La santé critique de la nature est en train de changer l’environnement dans laquelle on vit. Sentant ce changement, beaucoup ont vu leurs consciences écologiques se réveiller. Dans tous les domaines, chacun prend de plus en plus en compte le facteur environnemental. Pour la vente en ligne, l’e-commerce écolo prend de plus en plus d’ampleur. Pour les consommateurs, c’est une question de bienveillance envers la nature. Pour les vendeurs, c’est surtout vis-à-vis de leur image en tant qu’entreprise responsable. L’innovation dans le monde d’e-commerce est un terrain de recherche encore en pleine étude.

La notion de green deal, c’est quoi ?

Green deal est une étude menée par un cabinet d’audit et la Fédération du e-commerce et de la vente à distance. La dernière édition a mis en exergue l’importance qu’avait la RSE dans le domaine. C’est une enquête qui a été menée auprès des acteurs principaux dans ce commerce : les acheteurs en ligne et les vendeurs en ligne. Le résultat des enquêtes a démontré une certaine sensibilité des acheteurs envers les actions à but RSE. Et pour s’aligner à cela, les e-commerces ont adopté leurs stratégies d’approche à ces démarches.

Le penchant des consommateurs en ligne

Cette étude a fait ressortir que les acheteurs en ligne se penchent plus vers un e-commerce écolo. Ils n’ont effectivement pas peur d’affirmer leurs craintes et leurs avis sur le sujet de l’écologie. Ils favorisent, à cet effet, les entreprises éco-responsables face aux entreprises normales. Sept sur dix acheteurs confirmeraient faire la majorité de leurs achats auprès des e-commerces éco-consciencieux. Pour la jeune génération, elle accorde beaucoup d’importance aux sociétés qui partagent la même vision qu’elle, qui aient conscience des problèmes qui la tourmentent. Pour les jeunes acheteurs, tout est question de vision partagée pour assurer un partenariat.

Des e-commerçants plus responsables que jamais

 Pour assurer un e-commerce écolo, les professionnels repensent leurs décisions stratégiques en fonction des attentes de leurs consommateurs. L’étude a montré que plus de la moitié des commerçants en ligne prenaient conscience de ce changement du comportement de leurs consommateurs. Mais aussi, ils ont exprimé des craintes sur la pérennité de leurs activités vis-à-vis de ce changement à long terme. Un ressenti logique au vu de changement radical de la vision et des comportements des e-acheteurs. Tout au plus, presque la totalité des vendeurs en ligne ont priorisé cette vision dans leur manière de gérer leur commerce.

Dropshipping : Est-il encore possible de réussir?
E-commerce : comment trouver le bon produit à vendre ?