Comment tirer parti de l’indice Mobile-First de Google ?

La publication d’un article sur internet a pour but d’attirer le plus de lecteur possible. Pour atteindre cet objectif, il est primordial d’être mieux positionné ou d’être mieux référencé. Comme le moteur de recherche le plus utilisé est Google, il est essentiel de savoir comment il fonctionne. Une des nouveautés qui attire sûrement l’intérêt des internautes en ce moment est l’indice Mobile-First de Google.

Petit rappel sur l’indice Mobile-First de Google

2015 était l’année où le nombre de connexions internet via un appareil mobile a dépassé celui de l’ordinateur. Ce changement est la conséquence de l’évolution et de la praticité des Smartphones. Les grandes entreprises comme Google, ont remarqué cette nouvelle tendance du comportement chez le consommateur. Le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde a mis en place l’indice Mobile-First de Google. C’est une nouvelle perspective de Google qui donne la priorité aux utilisateurs de mobile par rapport aux utilisateurs d’ordinateur sur les résultats des recherches afin d’aider au mieux la majorité des internautes. Son fonctionnement est simple. La version mobile d’un site web est plus importante que la version bureau. Si vous avez un site web et que vous voulez savoir s’il est passé vers la nouvelle indexation, il suffit de vérifier dans le Search Console de Google et de recevoir ensuite un e-mail avec le titre « Indexation mobile first activée pour [votre site] ».

Guide pour obtenir des avantages avec l’indice Mobile-First de Google

Avant de présenter le guide sur l’indice Mobile-First de Google, il est utile de savoir qu’il existe un test mobile sur Google pour savoir si votre site est bien adapté aux appareils mobiles ou pas. Premièrement, vérifiez que les images, les vidéos, les textes et les métadonnées existent en version mobile comme en version bureau. Evitez de les rendre trop volumineux pour ne pas ralentir la connexion. Ils doivent s’adapter facilement à un appareil mobile. Si votre site est trop lourd pour les utilisateurs, il y aura moins de visiteurs et Google vous positionnera mal. Pour les SEO, prenez conscience de la recherche vocale mais ne diminuez guère votre contenu surtout textuel.

Les erreurs à éviter

Les publicités et les pop-up sont beaucoup plus ennuyeux et plus perturbateur sur mobile que sur bureau. Ils doivent donc être minimisés. Il faut aussi éviter de mettre des polices trop petites et des boutons qui se rapprochent trop. Ces derniers gênent les internautes qui utilisent un appareil mobile. Vérifiez toutes les redirections pour l’adaptation du mobile. Faites attention car certains sites risquent d’être affichés en 404 not found seulement sur mobile et nécessite ainsi une vérification.

Stratégie de référencement : comment une agence la met elle en place ?
Référencement naturel VS payant : quelles différences ?